Quelle formation pour devenir community manager ?

community manager

Le community management est l’un des métiers en ligne qui attire de plus en plus de jeunes. Dans de nombreux groupes de réseaux sociaux traitant du community management, devenir vous-même community manager est un thème récurrent.  Parmi les métiers sur web, ce métier est en effet aujourd’hui largement reconnu. En plus de recevoir une formation de community manager qui semble logique à première vue, beaucoup de personnes préfèrent apprendre d’eux-mêmes. Ensuite, ils recherchent des solutions gratuites pour se développer dans ce métier et approfondir leur compréhension des médias sociaux.  

Community manager : en quoi consiste ce métier ?

Le community manager assure la présence d’une entreprise ou d’une marque sur les réseaux. Il a l’objectif de créer la communauté d’internautes, d’assurer les commentaires, d’entretenir des relations avec les clients via Internet, et d’utiliser les réseaux sociaux pour diffuser des informations clés sur l’entreprise. Il se concentre sur l’interaction avec le public et participe à la stratégie de communication marketing de l’entreprise. Ce nouveau métier  de communication bénéficie de diverses actions dans sa stratégie numérique. Il est coordinateur de communauté sur web. Son rôle est de lancer une conversation, de participer et modérer un débat, de proposer des rencontres ou des concours et d’accorder des promotions aux abonnés dans les réseaux sociaux. L’objectif est de fidéliser le plus de communautés possible sur les différents réseaux sur lesquels il opère. Pour ce faire, le community manager doit mettre en place différentes stratégies numériques sur chaque réseau. Finalement, il doit appliquer et respecter les règles de bonne conduite dans sa communauté : respecter l’étiquette du réseau, protéger les données des utilisateurs, etc. Il existe une formation community manager si vous souhaitez devenir community manager.

Compétences clés pour devenir community manager

Les compétences d’un community manager sont multiples, et il est à la fois gentil, actif et soucieux d’humaniser la marque qu’il représente. Il a une bonne culture du web, il peut donc toujours se tenir au courant des dernières tendances. Les qualités particulièrement recommandées sont la créativité, la réactivité et le sang-froid en temps de crise ou de bad buzz. En effet, face au mécontentement des internautes et à certains commentaires vicieux, il est crucial de ne pas aggraver la situation, et il est toujours de répondre avec calme et empathie. En tant qu’ambassadeurs de la marque et créateurs de contenu, les compétences orthographiques des community managers doivent également être irréprochables. Enfin, selon l’entreprise pour laquelle community manager travaille, le sens de l’humour peut être considéré comme un atout supplémentaire pouvant susciter des réactions et des partages plus positifs sur les réseaux sociaux. Les interventions les plus intéressantes des community managers sont aussi souvent diffusées sur différents réseaux sociaux, ce plus utile pour parler de marques ou d’entreprises.  

Comment peut-on faire pour devenir un community manager ?

Pour cette question, il est facile de répondre : pour participer à une formation community manager, il faut au moins acquérir des compétences de base. Ensuite, si possible, continuez à faire un stage dans l’entreprise pour mettre en pratique vos connaissances théoriques. Par conséquent, il est nécessaire de mener une formation professionnelle pour les community manager sur la base d’un plan qui combine la théorie et la pratique. C’est-à-dire suivre le stage en entreprise et vérifier ce que vous avez appris selon un ensemble de modules. Il est préférable de comprendre d’abord l’environnement des réseaux sociaux et le web, et d’avoir un baccalauréat ou niveau bac au minimum. Pourtant, tous les centres de formation ne proposent pas de formation pour devenir community managers avec des stages. Néanmoins, certaines de ces formations peuvent encore être dispensées dans le centre de formation. Le stage dans cette situation devrait donner au futur community manager une bonne base pour travailler à temps plein. Le stage peut durer en moyenne de deux à six mois, et parfois même moins, selon les contraintes. D’autre part, si vous ne suivez pas le parcours classique, pas de moyens ou pas de temps dans la journée, il existe une formation financée à 100 %. Le seul inconvénient est que vous devez attendre que les dossiers soient assemblés, ce qui peut prendre un certain temps.  

Formation en community management en ligne ou en présentiel 

Aujourd’hui, les formations de community manager en ligne ou en présentiel commencent à faire leur apparition. Contrairement à certaines idées reçues, la formation à distance permet aux apprenants de bénéficier d’un réel accompagnement à travers des actions de suivi personnalisées. Les apprenants peuvent bénéficier d’un espace en ligne avec plusieurs outils pédagogiques et apprendre tous les tenants et aboutissants des transactions sans sortir de chez eux. Enfin, de nombreuses formations en marketing digital permettent aux étudiants d’acquérir certaines compétences propres au métier de community manager : savoir développer une stratégie digitale adaptative, lancer une campagne publicitaire, apprendre à écrire pour le web et même savoir comment d’utiliser des outils tels qu’Illustrator Adobe ou Photoshop créent des effets visuels attrayants. Une fois sur un marché du travail, en général, les community managers rejoignent le service marketing d’une société ou d’une agence spécialisée dans la communication en ligne et/ou numérique. Les community managers peuvent également choisir de se mettre en freelance et de trouver leurs propres clients, qui lui confieront des animations de différentes pages sur les réseaux sociaux.

Comment avoir un maximum de réponses à son questionnaire en ligne ?
Comment augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux ?