Comment obtenir un bon backlink ?

Le backlink, inbound link ou lien de retour correspond à un hyperlien pointant vers une page d’un site web. Celui-ci est primordial afin de bénéficier du link juice sur le site d’origine, mais tous les backlinks ne sont pas toujours de bonne qualité. L’application de méthodes de référencement abouties permet notamment d’acquérir des backlinks efficaces et il existe une profusion de techniques sur le marché.

L’analyse de concurrents

Le premier objectif pour établir un backlink qualificatif sera de réaliser le listing des concurrents ou articles les plus récurrents parmi les premiers résultats d’un moteur de recherche concernant le mot clé d’intérêt. L’opération peut être recommencée en employant différents mots-clés, ce qui produira plusieurs backlinks potentiels au passage. Les backlinks de chaque page pourront, par la suite être, récupérés à l’aide d’un outil de référencement spécialisé (ahrefs, Seoprofiler, etc.), et analysés afin de pouvoir ajouter ces propres rétroliens au sein des mêmes sites.

Les outils demeurent toutefois payant, mais certaines fonctionnalités restent accessibles pendant une période d’essai. Cette méthode n’implique aucune difficulté majeure et peut être utilisée par les néophytes, en rajoutant qu’elle ne demande pas une contrepartie financière importante à condition d’exploiter le temps d’essai limité pour analyser un nombre maximal de concurrent.

Combiner une méthode passive et active

Les techniques de référencement libres donnent la possibilité de choisir le type de site sur lequel placer le lien de suivi. Ledit site peut être de différente nature (annuaire, blog, forum, etc.) et celui-ci devra toutefois figurer sur les moteurs de recherche les plus actifs afin de se révéler conséquents. De par son aspect passif, cette solution particulière doit néanmoins s’associer avec d’autres technique de référencement afin de garantir son efficacité.

La technique gratte-ciel (Skyscraper Technique) impose, par exemple, à l’administrateur d’élaborer un contenu de haute qualité capable de générer des liens et partages dans sa thématique. Cette dernière se montre en contrepartie très chronophage, mais lorsqu’elle est réalisée correctement, le backlink créé intègrera directement le flux de liens vers un article similaire sur les sites les plus populaires.

Viser l’inexistant : achat de domaines et identification des liens cassés

L’achat des noms de domaines suite à la fermeture de sites web représentent des terrains vacants pour la mise en place de backlink. Le domaine expiré ayant été racheté contiendra d’ailleurs l’ensemble de ses liens mais cette technique reste recommandée aux utilisateurs avancés.

Les erreurs 404 sont généralement des aubaines pour la création de backlink car un sujet susceptible d’intéresser un bon nombre de rédacteur a été supprimé. Dans ce cas, il suffit de rédiger le document et le substituer au lien manquant en contactant l’auteur de l’article dans le but de lui proposer une ressource alternative. La recherche de liens morts demande néanmoins l’utilisation d’outils (ex : brokenlinkcheck) ou d’extensions supplémentaires (ex : chemylinks).

Quelle publicité en ligne choisir pour optimiser un site web ?
A quoi sert le Trust flow et le Citation Flow ?